Brutalisme

Envie de faire une lecture diffractée de Brutalisme de Achille Mbembe qui nous parle depuis l’Afrique, de l’exercice de démolition des êtres, des choses, des rêves et de la vie en général en œuvre, en montrant ou nous pourrions trouver les moyens d’une une régénération. Et Colline de Sabrina Calvo, qui aborde cet objet de l’intérieur plaçant un espace de transformation au centre de sa structure.
@sabrina aurais tu un temps disponible pour cela, nous serons avec @how en exil à Sauveterre de Bearn pour essayer de conserver notre santé mentale dans ce chaos, il y a de la place et des amis.
Par lecture diffractée j’entends une lecture conjointe de deux auteurs qui proviennent d’espace temps complètement séparés mais se retrouve pourtant à un point ou un mouvement chez l’un.e est également une transformation chez l’autre.
Par exemple, on retrouve chez Mbembe une magnifique analyse des mouvements trans et queers comme un espace de transmutation de dominations, incluant des extraits de Paul Preciado. On y trouve également une description de la phallocratie en réponse à plusieurs images negres.

1 Like

Le livre d’Achille Mbembe chez son éditeur et une revue dans Progressive Geographies :