Micro Thx à Zonnklopper

English below
Nous sommes en train de penser les modalités d’organisation d’un micro thx les 15 et 16 novembre sur le site de zonnklopper, un lieu magnifique sis à Forest une commune de Bruxelles, dans une ancienne immense usine ou l’on fabriquait des tringles à rideaux.

Zonnklopper à été ouvert par une personne en novembre 2020, face a ce lieu énorme cette personne s’est sentie à la fois inspirée et débordée, elle a fait un appel assez large pour trouver d’autres qui aussi auraient envie de s’investir dans un tel projet, nombreuses étaient les personnes désœuvrées à ce moment où par arrêté gouvernemental, tout était arrêté, beaucoup se sont engagées dans ce projet, et rapidement nous avons mis en place les modalités d’une organisation horizontale.

Les premiers à rentrer ont été les éxilés, ils ont emménagé dans une partie du lieu: la maison, pour laquelle l’asbl zonnklopper, nouvellement formée, a signé un bail précaire avec le propriétaire une structure bruxelloise responsable des logements sociaux à Forest. Ces hommes étaient déjà depuis quelques temps en Europe dans des conditions impossibles, sans parler des conditions de leur trajet depuis le Soudan ou l’Ethiopie ou ailleurs … Ils sont organisés de façon plus ou moins autonomes dans leur espace c’est à dire qu’ils s’entassent dans 3 chambres et transmettent leur joies ou oublient leur désespoir et leur traumatismes dans des litres d’alcool toujours présents, accompagnés de soutiens qui font en sorte que la situation reste presque stable comme sur un fil, et prennent soin des corps et autant que possible des affects.

Ensuite No Javel, très organisées, No Javel récupère les invendus des supermarchés pour en faire plusieurs centaines de repas chaque semaine qui sont distribués gratuitement.

Et puis sont venus tout le reste, pole Dance, ateliers collectifs, arts vivants, zonnkloppertjes, les cultures de champignons, les projets les concerts, les acceuils …

Et puis surtout et cela en premier premier… le chantier, oui c’est une personne à part entière avec ses multiples récups et ses semis remorques qui débarquent des milliers de plantes récupérées de la télé pour les écouler aux fêtes de voisinage…

Rapidemment les petites singularités se sont proposées pour organiser une plateforme de travail pendant que Non-A était en semi présence depuis l’autre hemisphère et que son autre moitié reviens pour partager des rituels nottament avec désorceler la finance qui habite notre ville au bord de ses institutions.

Sujets de travail et de préoccupation a zonnklopper:

  • Une organisation horizontale collective partagée entre personnes avec différentes expériences du collectif
  • Un espace émergé par coïncidence dans un moment de d’impossibilité sociale réalisé.
  • Qu’est ce qu’on fait là maintenant… ben juste on est là on paye pas de loyer on fait des trucs… Oui il s’en est déjà passé des choses au Zk des concerts fabulatoires, des camps climat, des réunions tout plein, des accueils, des projets camion garage, foot, potager, voisinage…
  • Bon il reste un point central dans zonnklopper; le bar il est au centre de la vie de la relation de a rencontre, mais nous avons une visite cet automne, qui vient questionner cette réalité, les zapatistes, eux ne boivent pas, voici l’amorce d’un dialogue intéressant.

Bon alors et du côté de THX, nous aussi on amène des choses étonnantes. des lavaboratoires des réflexions sur nos nous biologiques dans cette société de surveillance. Les corps sont plutôt libérés à zonnklopper au regard de leur emprisonnement permanent actuel, cependant, la foie du monde est portée à tous les endroits de cet espace, dans ces lieux condamnés comme Tchernobyl ou dans les multiples douleurs et contusions. Mais aussi dans ses recréations, reconstructions, réformations.

1 Like

Translated from french above

We are currently thinking about how to organize a micro-thx on November 15 and 16 on the site of [zonnklopper] (https://forum.zonnklopper.be), a beautiful place located in Forest (a town of Brussels), in a huge former factory where curtain rods were made.

Zonnklopper was opened by a person in November 2020, facing this immense place this person felt both inspired and overwhelmed, they made a wide appeal to find others who would also want to invest in such a project, many people were idle at that time when by government decree, everything was stopped, therefore many committed to this project, and quickly we set up the modalities of a horizontal organization.

The first to set-up in the space were the exiled, they moved into a part of the place: the house, for which the newly formed zonnklopper asbl, signed a temporary lease from the owner, a Brussels structure responsible for social housing in Forest. These men had already been in Europe for some time in impossible conditions, not to mention the conditions of their journey from Sudan or Ethiopia or elsewhere … They are organized in a more or less autonomous way in their space, I mean, they pile up in 3 rooms and transmit their joys or forget their despair and their traumas in liters of alcohol always present, accompanied by supports who make sure that the situation remains almost stable as on a wire, and take care of the bodies and as much as possible of the affects.

Then No Javel, very organized, No Javel recovers unsold goods from supermarkets to make several hundred meals each week that are distributed for free.

And then came all the rest, pole Dance, collective workshops, live arts, zonnkloppertjes, mushroom cultures, projects, concerts, welcomes …

And then first and foremost … the construction work, yes it’s a person in its own right with its multiple recups and its seedlings trailers that unload thousands of plants recovered from former TV in order to sell them at neighborhood parties …

Soon petites singularités offered to organize an online work platform while Non-A was in semi-presence from the other hemisphere, the other half returned to share rituals, notably with désorceler la finance who inhabits our city at the edge of its institutions.

Topics of work and concern to zonnklopper:

  • Collective horizontal organization shared among people with different experiences of the collective.
  • A space emerged by coincidence in a moment of realized social impossibility.
  • What are we doing here now… well we’re just here we don’t pay rent we do stuff… (I once overheard at Zk) Yes, a lot of things have already happened at Zk, from fabulatory concerts, climate camps, meetings, welcoming, garage truck projects, soccer, vegetable garden, neighborhood…
  • Well, there is still a central point in zonnklopper; the bar is at the center of the life of the relationship of the meeting… However, we have a visit this fall, which comes to question this reality: compas zapatistas; they do not drink, it might be the beginning of an interesting dialogue.

**We also bring amazing things to THX side, from the labs to the reflections on our biological selves in this surveillance society. The bodies are rather liberated to zonnklopper with regard to their current permanent imprisonment, however, the faith of the world is carried to all the places of this space, in these condemned places like Chernobyl or in the multiple pains and bruises. But also in its recreations, reconstructions, reformations.

Merci @natacha pour tout cet effort.

Puis-je faire quelque chose pour faciliter ou aider ?

hello oui, j’ai aussi le sentiment qu’il faut avancer, un peu maintenant.

La prochaine étape serait sans doute de déterminer les sujets de travail et les moments.

Donc si nous partons pour 2 après midi les 15 et 16 novembre on peut imaginer deux après midi de 3h00 de réflexion assis autour d’une table ou bien sous forme de labo dans l’espace de zoneklpper dont il faut déterminer plus précisément les sujets.
Et deux soirées avec au moins un rituel

Il faudrait @XavCC que tu propose un format et un sujet qui te conviendrait j’imagine quelque chose qui occuperait environ jusqu’à 3h00 de temps en une ou 2 sessions l’après midi ou mixte pm et soirée.

Si tu veux aussi ta contribution serait bienvenue à la formalisation du programme avec les éléments suivants:

De mon côté j’aimerais beaucoup proposer un atelier sur HeLa je vais proposer à Qmélie de se joindre.
Il y a aussi l’espace MUFO et la Mucholution qui a un projet de champignonière à ZK et que l’on pourrait inviter à faire une expériementation
Il y a bien sur Non-A et @jean-baptiste et les question du cannibalisme spéculatif
Il y a finalement désorceler la finance avec qui l’on peut également discuter rituel

Et fianlement l’autre chose importante à décider concerne les moyens de la documentation et savoir ce que l’on veut sortir de ce projet, THX a pour habitude de mener à une forme de production à caque résidence. Ce forum serait la base de la documentation, mais on peut aussi réfléchir à d’autres médiums, son image, traces diverses.

1 Like